Navigation par balises - IL-2 1946

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Navigation par balises - IL-2 1946

Message par JG13~Wulf le Lun 3 Aoû - 10:08

~~~~ Navigation par balises ~~~~



I) Introduction


Les balises radio on été très souvent utilisé par les pilotes pour naviguer. Souvent, les balises étaient utilisé comme des points "fixes" vers lesquels ont pouvait se guider. Cela permettait de nuit de retrouver une base ou de retrouver son porte-avions sur l'océan.

En plus d'une aide à la navigation, les allemand ont transformé ce système en arme. Réellement, ils plaçaient des système équivalent dans des bombardiers rapides (Ju 88) qui s'infiltraient dans les formations anglaises au cours des raids de nuit. Ces appareils marquaient alors la cible pour l'ensemble des chasseurs de nuit.

Ce cours se divise en trois parties:

  1. Le pré-vol : préparation, prise de note, ...
  2. Le vol : Lectures des instruments pour naviguer
  3. L'approche et l’atterrissage : Lectures des instruments pour poser l'avion.


II) Le pré-vol:


Préparer le vol est assez simple et s'effectue en deux étapes clés. La première étape consiste à noté l'ensemble des balises à proximité utile. C'est à dire les balises que vous êtes en mesure d'utilisé pour votre navigation ou en cas d'urgence.
Pour noté les balise il y a pleins de méthode différente. L'une des meilleurs est celle-ci:

Nom de balise - Position (point de repére) - Position (lettre et chiffre)
ex: AR - Londres - AB 7

Avec cette notation, vous connaissez son code et sa position précise.

Une fois la prise de notes terminée, il reste à préparer le plan de vol. Celui-ci se prépare comme toujours, mais vous aurez à votre disposition des outils supplémentaires. Pour utiliser les balises dans vos plan de vols, deux grandes options s'offres à vous. Ces options sont bien évidement des cas très simples. Mais c'est en reprenant et en adaptant ces deux cas qu'on effectue toute la navigation à l'aide de balises. 



Première méthode

A = Position de votre avion
B = balise B

Vous choisissez dans les radio la radio qui correspond a B (votre destination/waypoint suivant) et vous vous dirigez dessus.

Deuxiéme méthode:
A = votre avion au départ
B = balise B
B' = votre avion pendant le vol
C = balise C

Vous êtes A, vous voulez allez en C mais vous ne pouvez y aller directement car il y a une forte concentration de DCA entre A et C (par exemple).
Il suffit d'effectuer un détour. Cela peut être fait en suivant une autre balise (B) pendant un certains temps avant de virer vers C. Dans certains cas, il suffira d'aller en B puis en C pour éviter la DCA. Cependant, dans l'exemple donné ci-dessus, aller en B serait un trop grand détour. On perdrait beaucoup de carburant avant de rejoindre C. La solution est donc de mêler la navigation par carte à la navigation par balises. 

Une fois arrivé en B' grâce à la balise B, il suffit de changer de balise et de virer vers C. Vous évitez donc la DCA entre A et C par un simple détour qui ne consomme pas trop de carburant.

III) Le vol:

Suivre une balise est plutôt simple, il suffit d'utiliser l'instrument prévu à cet effet.




  1. Lampe (Concerne l'atterrissage)
  2. Le point du haut: Signal fort, vous êtes proche
  3. Le point du milieu : Signal moyen, vous pouvez suivre la balise
  4. Le point du dessous: Signal faible ou non reçu.
  5. Le point centrale en bas montre avec la barre (6) votre décalage par rapport a la balise
  6.  La barre verticale: expliquez au dessus (quand l'aiguille est a droite, tournez vers la gauche pour la centrer et quand l'aiguille est a gauche, tournez a droite pour la centrer)
  7. La barre verticale: montre avec les  point (2-3-4) la force du signal (une autre aide pour le signal, vous pouvez connaître sa force par les bruit que vous entendez, normalement sur les balise normal vous entendez des grisaillement et quelques fois des bip, et plus le son est fort/audible, plus le signal est fort et donc plus la balise est proche)


Lorsque vous suivez une balise, il y a quelques détails qui sont important à noter:

  • L’instrument ne peut faire la différence entre face ou dos à la balise. Pour connaître votre position, deux moyen s'offre à vous. Le premier consiste à regarder vos note et à vérifier que vous avez le bon cap. Il s'agit de la méthode plus longue, mais il s'agit également de la méthode la moins dangereuse à cause d'éventuel brouilleur. La seconde méthode consiste à vérifier si votre instrument répond normalement où à l'envers. Si il réponde comme décris ci-dessus, c'est que vous faite face AU SIGNAL. Sinon, vous êtes de dos.
  • Un brouilleurs est une balise qui prend l'identité de la balise que vous suivez si vous êtes plus proche du brouilleur que de la balise. L'instrument vous indiquera le signal le plus fort. L'avantage des brouilleurs est qu'il peut vous perdre dans votre navigation où vous amener chez l'ennemi. Son désavantage est qu'il indique sa position. Dès lors, chasser un brouilleur est assez simple. Il suffit de le suivre pour le trouver.
  • Les balises ne peuvent émettre à la verticale. Il y a donc un cône au dessus de la balise où vous n'aurez plus de signal (l'instrument tombe hors signal). Plus vous êtes haut et plus ce cône est grand. En observant la chute du signal, vous pouvez savoir si vous avez atteint ou non la balise.
    Lorsque vous approcher de la balise, vous remarquez que garder l'aiguille au centre devient également de plus en plus compliqué. Cela marque que vous êtes très proche. A basse altitude, il ne faut pas espérer passer par le cône, mais chercher à être assez proche pour passer au waypoint suivant.


IV) L'approche et l'atterrissage


Le schéma ci-dessous représente l'organisation d'une base dans les missions tutoriels donnée avec la mise à jour officiel ajoutant les balise.
C'est à dire que l'on retrouve une balise d'approche sur la piste et une balise sur l'axe de la piste à quelques kilomètres. La première balise amène le pilote à un point à partir du quel il lui suffit de prendre le cap de la poste pour être aligné.


A =  votre avions
B = balise
C =  point d'atterissage
D = système d'assistance pour atterrissage (flèche verte: sens atterrissage - décollage)
1 = premier signal
2 = deuxiéme signal

La balise d'approche fonctionne avec le même instrument qu'une balise classique. La première balise (B) vous permet simplement d’accéder à l'axe de la piste plus facilement. En atteignant cette balise, vous entrez dans le cône de signal de la balise d'approche. Ce cône est divisé en trois zones. En fonction d'où votre appareil se trouve, vous recevrez un signal audio différent de la part de la balise




  • Trop à gauche : Série de bip court
  • Trop à droite : Série de bip long
  • Centre : Un son continu formé par l'ensemble des bip.


En plus de ces trois sons différents, la balise envoi deux signaux qui sont audio et lumineux (lampe de l'instrument) :

  1. Sortie des trains d'atterrissages et des volets. Commencez la descente.( 3Km)
  2. La piste doit être visible (même de nuit) et sous votre nez. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il faut remettre les gaz et recommencer l'approche. (300 m)
avatar
JG13~Wulf
Admin

Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 22
Localisation : Belgique
Major (3) Admin
II/JG13 Officier
Messages : 598

http://jg13.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum